Fracture du poignet augmente considérablement le risque de fracture de la hanche

sponsored links

Une nouvelle étude présentée aujourd'hui à la réunion ostéoporose 4ème Asie-Pacifique IOF Regionals à Hong Kong soutient de nombreuses preuves que les personnes qui ont subi une fracture sont augmentés au significative le risque de fractures de la hanche ultérieures. En fait, des études antérieures ont montré que la moitié des patients présentant des fractures de la hanche ont subi une fracture antérieure.

Les chercheurs T.-L. Huang et C.-W. Chen de l'Université de médecine de Chine au Taipei chinois, a étudié si la fracture de Pouteau-Colles (fracture du radius distal dans l'avant-bras, ce est à dire la fracture du poignet) risque accru de fracture de la hanche dans l'année, dans une population asiatique.

Les enquêteurs ont extrait les données pour les patients nouvellement diagnostiqués de la fracture à partir des dossiers de deux soins ambulatoires et d'hospitalisation au cours des années 2000-2006 et comparé le risque de fracture dans ce groupe à une cohorte sans Colles Colles la fracture. Les deux groupes d'étude ont été suivis pendant un an pour mesurer l'incidence de fracture de la hanche en utilisant trois différents modèles de calcul.

Les résultats ont montré que l'incidence fracture de la hanche dans la fracture de Pouteau-Colles la cohorte, était six fois plus élevé que celui de la cohorte de comparaison (56,0 vs 9,3 pour 10 000 années-personnes). Autres résultats ont montré que l'incidence fracture de la hanche dans le groupe de fracture était plus élevé dans le mois suivant une fracture de la Colles et que l'incidence fracture de la hanche augmente avec l'âge. Tant la fracture et l'ostéoporose de Colles étaient des facteurs importants indépendants prédictifs de fracture de la hanche. Toutefois, un seul modèle a montré que le risque de fracture de la hanche était beaucoup plus grande pour les patients avec fracture de Colles (HR, 6,59; IC 95%, 4,74 à 9,17) que pour les patients atteints d'ostéoporose (HR, 4,30; IC 95%, 2,95 à 6,26 ). Le risque de fracture de la hanche a encore augmenté pour les patients souffrant d'ostéoporose qui avait également connu une fracture de Pouteau-Colles (HR, 7,73; IC 95%, 4,72 à 12,7).